Boîtes à livres prochainement au quartier MDC de Dijon !

Boîtes à livres prochainement au quartier MDC de Dijon !
11 Août
12:39

 

Le mois de juillet dernier, des volontaires pré-inscrits via MyDijon ont été invités en deux temps à Latitude 21 pour peindre les futures boîtes à livres des quartiers Centre-ville et Maladière-Drapeau-Clémenceau. Le 12 juillet dernier, nous avons participé, mes collègues de la commission de quartier et moi (3 membres habitants, un élu et notre référent de quartier), au premier rendez-vous atelier. Pour le Centre-ville, les boîtes seront de couleur rouge. La couleur de notre quartier sera le bleu ! Quelques mots sur les premières couches des futures lectures dijonnaises !

 

En plus d’être activement à la tâche pour l’application de la première couche de peinture des boîtes prévues pour notre quartier et celles du Centre-ville, nous avons eu droit à une présentation sur l’ocre et avons assisté en temps réel à la concoction de la peinture par la stagiaire suédoise de Latitude 21. En quelques mots :

L’ocre est extrait de la terre. Celle utilisée pour notre peinture provient de Bourgogne ou de Provence. Pour préparer 5 litres de peinture, il faut 1 kilogramme d’ocre (compter 200 grammes pour réaliser 1 L de peinture). Il existe une recette selon la surface à couvrir. Pour le bois, il nous faut :

  1. de la farine et de l’eau (pour la consistance),
  2. de l’ocre,
  3. du sulfate de fer,
  4. de l’huile de lin,
  5. et du savon liquide.
Boîte à livres Centre-ville (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)

Boîte à livres Centre-ville (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)

Et sinon :

Sébastien Appert, le directeur de Latitude 21, nous précise qu’un kg d’ocre coûte environ 25 €. L’intervenante nous informe qu’anciennement, l’ocre était aussi utilisée dans le papier de cigarette, pour soigner… On apprend aussi que le CAUE 21 a beaucoup milité pour l’utilisation des peintures à l’ocre. Saviez-vous que sur la façade de l’enseigne Mulot & PetitJean, place Bossuet c’était de la peinture à l’ocre ???

Opérations Couleurs locales :

En poussant mes recherches, je découvre qu’un mouvement est né il y a une dizaine d’années, sous la forme des opérations « Couleurs locales ». Elles sont issues d’un partenariat entre Terres et Couleurs et le CAUE. de Côte-d’Or. En 2014, l’opération Couleurs locales sur Dijon a permis à l’église Notre-Dame (portes), au parvis Saint-Jean et à Mulot & PetitJean d’arborer désormais la couleur « rouge ocre » si spécifique.

Peinture à l’ocre, les vertus :

Pour votre information, la peinture à l’ocre permet de rendre les bois imputrescibles, elle n’est pas toxique et résiste aux rayons ultra-violets.


Où trouver les quatre boîtes à livres du quartier MDC ?

La réalisation de la deuxième couche de peinture a eu lieu la semaine suivante. Les grandes boîtes, dites boîtes à livres doubles seront mises à disposition des enfants et des adultes aux abords du parc du Drapeau et dans le quartier Junot. Les deux boîtes simples sont prévues, l’une pour les enfants, l’autre pour les adultes au parc Clémenceau.

L’inauguration de ce nouveau dispositif citoyen est prévue dans la semaine du 12 septembre 2016 ! Ces boîtes à livres sont d’accès public. Chacun peut librement déposer et prendre des livres sur ces points de partage. Pour son bon fonctionnement, une charte d’utilisation énoncera les règles de base.

Boîte à livres double Enfant-Adulte pour le quartier MDC (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)

Boîte à livres double Enfant-Adulte pour le quartier MDC (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)

Dos d'une Boîte à livres simple pour le quartier MDC (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)

Dos d’une Boîte à livres simple pour le quartier MDC (conçue par PROMUT, peinte par des bénévoles dijonnais)


Quelques liens pour approfondir le sujet :

«